Formation théorique

L’école organise chaque année un cours théorique pour préparer les élèves-pilotes à l’examen théorique qui porte sur 8 matières différentes :

 

Branche 10         Droit aérien

  • Connaissance des différentes règlementations internationales
  • Structure de l’espace aérien, règles de navigation aérienne et conditions de vol à vue
  • La responsabilité du pilote en cas d’accident

 

Branche 20         Connaissance générale des aéronefs

  • Construction d’un avion (cellule, moteur, hélice, train d’atterrissage, gouvernes)
  • Instrumentation du moteur et de la navigation
  • Documents de l’aéronef

 

Branche 30         Préparation de vol de performance

  • Documents d’aérodrome (cartes et règlements), Notams, AIC, Daily Airspace Bulletin Switzerland (DABS)
  • Limitation d’utilisation de l’aéronef (température, masse, centrage, carburant)
  • Plan de vol d’exploitation (navigation) et ATC (contrôle aérien)

 

Branche 40         Performances humaines

  • Respiration et oxygène, altitude
  • Fonctionnement des yeux, des oreilles, perception de l’équilibre, illusions
  • Drogue, fumée, alcool, médicaments

 

Branche 50         Météorologie

  • Atmosphère (pression, température, humidité) vent, précipitation
  • Phénomènes météorologiques et dangers (nuages, vent, fronts)
  • Documents et moyens techniques pour la préparation du vol,

 

Branche 60         Navigation

  • Connaissance des cartes
  • Calcul de caps
  • Appareils de radionavigation (radio VHF, ADF, VOR, Transpondeur, GPS)

 

Branche 70         Procédures opérationnelles

  • Avitaillement et contrôle avant le départ
  • Roulage et décollage, montée et croisière, descente, approche et atterrissage
  • Parcage de l’aéronef

 

Branche 80         Principe du vol

  • Bases de l’aérodynamique
  • Dispositifs hypersustentateurs
  • Enveloppe de vol et limitations

 

Branche 90         Radiotéléphonie

  • Base de la radiotéléphonie
  • Préparation au Language Proficiency Requirement (LPR)
  • Phraséologie aéronautique

Foire aux questions

Comment se passe la formation théorique ?

L’école organise normalement chaque année en hiver un cours de théorie. Celui-ci se passe à raison de 1 soir par semaine (durant 2 heures et demie), pendant environ 20 semaines.

Chaque branche est traitée durant 1 à 3 soirs (selon le contenu de la branche).

Un examen interne final permet de vérifier les compétences apprises et un niveau minimal de réussite est exigé pour l’inscription à l’examen officiel. En cas d’échecs, on prévoit des possibilités de remédiation. On vous conseille de vous présenter à 2 sessions d’examen, de manière à ne pas avoir la totalité des branches le même jour.

Faut-il beaucoup travailler sa théorie en plus des cours du soir ?

L’examen théorique consiste principalement en QCM (questionnaires à choix multiples) et aussi en quelques questions à développer. La réussite à ces questionnaires impose une excellente maîtrise de la matière. Il n’est absolument pas possible de réussir l’examen en se contentant de suivre le cours. Il est indispensable d’y consacrer un temps au moins équivalent pour une étude personnelle. La révision personnelle avant l’examen doit aussi être faite de manière systématique.

Je ne peux pas me libérer un soir par semaine pour la théorie. Y a-t-il d’autres possibilités ?

Il est tout à fait envisageable de se former en autodidacte, au moyen des manuels fournis. Il faut cependant prendre en compte les points suivants :

  • Lors des cours du soir, on évoque couramment des situations qui ne sont pas décrites dans le cours. Ces situations pratiques sont souvent profitables pour votre sécurité future.
  • Le temps total passé à l’autoformation est certainement plus long que si l’on suit le cours.
  • L’école validera le niveau de l’élève lors de l’examen interne avant l’inscription à l’examen officiel
  • Des leçons particulières facturées peuvent être organisées pour compléter les lacunes.
  • Des solutions d’apprentissage de type e-learning (apprentissage à distance) sont aussi proposées par notre école.